Julia Grenier.
Pythagore Relève.


[Action à l’écran : Sur une musique de style lounge et légèrement rythmée défilent des rubans d’étincelles dorées.]

[Texte à l'écran : gala des pythagore 2021 / uqtr / université du québec à trois-rivières.]

[Action à l’écran : Photo de madame Grenier portant le titre : Gala des Pythagore 2021.
Des diplômés d’exception à l’honneur.]

[Action à l’écran : Julia Grenier. Pythagore Relève. Au centre de l’écran, s’affichent en alternance des parties de texte du présentateur accompagnées d’une bande sonore.]

Pythagore Relève — Julia Grenier

Malgré sa jeune carrière, cette diplômée du baccalauréat en communication sociale en 2014 cumule plusieurs expériences qui lui ont permis de bâtir une carrière diversifiée. Julia Grenier a déjà porté différents mandats, dont celui d’agente de communication chez Culture Mauricie, de chargée de projet au Carrefour jeunesse emploi de Shawinigan et d’agente de promotion de l’entrepreneuriat collectif à la Coopérative de développement régional Centre-du-Québec/Mauricie. Elle a donc eu la chance de mettre en pratique différentes sphères de la communication, de l’entrepreneuriat et de la gestion de projet.

En 2015, elle démarre une entreprise de commercialisation de boissons santé novatrices, portée par la vive aspiration de partager sa passion des aliments sains à la faveur d’un breuvage distinctif et attrayant. Durant ces années, à titre de directrice générale, elle acquiert un bagage d’expériences considérable et surtout, elle apprend une panoplie de choses : production agroalimentaire, recherche et développement en laboratoire ; gestion des opérations, des finances et des ressources humaines ; commercialisation et distribution, demandes de financement et positionnement de marque. En 2017, elle présente son entreprise à l’émission Dans l’œil du dragon, durant laquelle une dragonne manifeste son intérêt de devenir actionnaire.

Mais ses valeurs environnementales prennent le dessus sur le désir de commercialiser un breuvage sain dans une bouteille à usage unique. Comme il est encore impossible de commercialiser une bouteille sans avoir un impact environnemental négatif, et ce, peu importe la matière utilisée, Julia Grenier prend la décision de vendre et de se lancer dans un tout nouveau défi qui respecte davantage ses valeurs et surtout, celles qu’elle souhaite partager à ses enfants.

En septembre 2019, elle est nommée directrice générale d’AgrÉcoles, organisme à but non lucratif soutenu par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation qui a pour mission d’accompagner les écoles primaires du Québec à intégrer l’agroalimentaire à la vie scolaire. AgrÉcoles vient d’ailleurs de remporter un prix provincial grandement médiatisé de 100 000 $ remis par Desjardins.

[Texte à l'écran : julia grenier. directrice générale, agrécoles.]

[Action à l’écran : Madame Grenier s’adresse à la caméra.]

Moi, juste avant d’atterrir à l’UQTR, j’ai fait quelques sessions dans la grande ville, dans une autre université et vraiment ce qui m’a marqué en arrivant à l’UQTR, c’est ce sentiment d’arriver dans une famille, ce sentiment d’être bien accueilli, d’être supporté. J’ai vraiment apprécié ça, de me sentir bien, de me faire des nouveaux amis, de sentir que je suis appuyée aussi par les enseignants, les professeurs qui sont là et qui te connaissent par ton nom et qui sont derrière toi pour t’enseigner les choses qu’ils ont appris et dans lesquelles ils sont professionnels et experts.

Je me souviens, bien sûr, d’Yvon, Yvon Laplante. Mon Dieu, on arrivait dans son cours et on avait le goût d’apprendre parce qu’il avait une façon particulière de nous transmettre l’information. Mais, je m’en souviens de tous. Je me souviens de Mireille, je me souviens de Jason Luckerhoff, je me souviens d’Yvon et vraiment, c’était de beaux moments. On a appris de belles choses qui me servent encore aujourd’hui.

Quand je pense à mon projet que j’ai fait, aux projets dans lesquels je suis en ce moment, je mets en pratique ce que j’ai appris à l’école. Je mets en pratique des méthodologies de travail et c’est important dans tout ce qu’on fait, que ce soit un petit projet, que ce soit un très grand projet, et c’est ce que je retiens de mon parcours à l’UQTR, c’est d’avoir des méthodes de travail dans tout ce qu’on entreprend.

Ce que ça représente pour moi le prix Pythagore, je trouve ça grandiose comme reconnaissance. Vraiment, ça me touche beaucoup. J’ai un parcours atypique. Je me souviens, quand j’étais encore toute jeune, j’avais envie d’avoir une carrière qui n’était pas linéaire; une carrière qui me permettait de me développer en tant que personne, de réaliser des rêves, de bâtir des projets et on dirait que c’est comme une belle tape dans le dos de dire, on reconnait ça aussi. C’est une carrière qui est pas normale, une carrière qui est atypique, mais c’est bien parce que dans la vie, il faut oser, je pense; en tant que personne, en tant qu’étudiant, en tant qu’enfant, en tant que personne âgée, en tant que tous les rôles qu’on va accomplir dans notre vie. Il faut entreprendre, il faut créer, il faut oser rêver. Et vraiment, ça me touche beaucoup parce que c’est une marque de reconnaissance que j’attendais pas du tout, ça fait du bien et ça me pousse à me dépasser encore plus pour la suite, pour le reste de ma carrière.

[Action à l’écran : Des rubans d’étincelles dorées défilent.]

[Texte à l'écran : gala des pythagore 2021 / uqtr / université du québec à trois-rivières.]

ราคาต่อรองบอลยูโร 2021| เว็บ บอล ออนไลน์ สมัคร ฟรี| สล็อตฟรีเครดิต ไม่มี เงื่อนไข 2022| คาสิโนในปอยเปต| วิเคราะห์บอล บราซิล ซี| วิเคราะห์ บอล มาเลเซีย ซุปเปอร์ลีก| ยืนยัน otp รับเครดิตฟรี w88slot| โอซาซูน่า วิเคราะห์| central slot ฝาก 10 รับ 100| ยิงปลา แจกโบนัสฟรี| ค่า สิ โน ฝากขั้นต่ำ| วิเคราะห์บอล กรีซ ซูปเปอร์ลีก2| mafia88 เครดิตฟรี| วิเคราะห์บอล อาแจ็กซ์| w88 ฝาก 50 ฟรี 100| ชื่อทีมฟุตบอลโลก| ราชกิจจานุเบกษา สลากกินแบ่ง| โปรแกรมสูตร บา ค่า ร่าฟรี| วิเคราะห์ ผล บอล คืน นี้|